Prévenir, soigner et inverser les maladies chroniques

 

Lorsque j’ai fais le choix d’avoir une alimentation 100% végétale, il m’a fallu faire beaucoup de recherches pour m’assurer de pouvoir rester en bonne santé. Cependant, au fil de mes recherches, je me suis rendu compte que je n’avais jamais vraiment été en excellente santé jusqu’à changer d’alimentation. je me suis aperçu que les risques de carences sont plus courant chez les personnes avec une alimentation omnivore que les personnes vegans. Deux raisons à cela :

  • N’ayant jamais été formé en tant qu’humain à savoir comment nous alimenter correctement, il nous est impossible de savoir comment nous nourrir avant d’avoir effectué des recherches
  • La majorité des nutriments se trouvent dans les produits bruts, non transformés, ils sont donc plus accessibles aux personnes ayant une alimentation 100% végétale plutôt que par le biais d’intermédiaire, que sont les animaux.

Le cliché du vegan carencé et au bord de la mort est une aubaine, que dis-je, une chance inouïe car nous permet de faire les recherches appropriées pour non seulement manger correctement, et surtout pour prévenir, soigner et inverser la majorité des maladies chroniques auxquelles nous faisons face en tant qu’humain.

Ces articles seront divisés en 3 parties distinctes :

  • Comprendre la maladie chronique abordée et les risques liés
  • Les aliments à éliminer et ceux à réduire drastiquement
  • Les aliments et catégories d’aliments à incorporer quotidiennement

 

Tous les liens dans les articles suivants sont soulignés et en vert et vous mèneront soit vers des études cliniques répertoriées dans les librairies nationales de médecine, lieu où sont officiellement compilés toutes les études d’un pays, soit vers le site de l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé), soit vers Sci-Hub qui met en accès libre toutes les études dont l’accès est sujet à une compensation financière ou un abonnement prohibitif (au delà de 100 000 € pour certains organismes privés tel que Elsevier, sachant que la recherche est financée par les impôts de tous les contribuables).

Voici les articles consacrés aux maladies chroniques (qui seront publiés toutes les deux semaines à partir d’aujourd’hui).

  • Concernant l’hypertension :
  • Concernant les maladies coronariennes et cardiaques :
  • Concernant le cancer :
  • Concernant le diabète :
  • Concernant les maladies chroniques respiratoires :

 

Merci infiniment à Docteur Michael Gregor pour la compilation scientifique et la recherche incroyable qu’il a fait et qu’il continue de mener. Merci à lui pour son travail de démocratisation et de vulgarisation des études médicales pour tou.te.s !

Cet article ne couvre que les maladies qu’il est à la fois possible de prévenir, soigner et inverser la progression. Pour les maladies tels que l’AVC (accident vasculaire cérébral), la maladie d’Alzheimer, la maladie de Parkinson, la septicémie, la cirrhose, la nephritis, l’influenza, etc… n’étant pas inversables à l’heure actuelle, elles seront abordées dans un autre ensemble d’articles ultérieurement.

Néanmoins les conseils et recherches indiqués dans les articles ci-dessus, notamment en ce qui concerne les catégories d’aliments à éliminer et à incorporer sont applicables, dans une certaine mesure, à toutes ces maladies.

Ceci n’est pas un avis médical, ceci est une description de la réalité au travers d’études cliniques et d’études scientifiques qui visent à expliquer le fonctionnement des maladies chroniques et les solutions qui ont été testées ou trouvées puis cataloguées en milieu médical.

Bonne lecture !

Joachim