Série Zéro Déchet : la salle de bain

 

 

Comment réduire ses déchets dans la salle de bain ?

 

Petit rappel des principes du zéro déchet :

  • Refuser
  • Réduire
  • Réutiliser
  • Recycler
  • Composter

 

Faire le tri

 

Tout d’abord, faites le tri !

C’est un élément essentiel : ça peut peut-être paraître étrange, mais moins on a de choses chez soi, plus on se sent libre et léger. L’encombrement n’est pas un sentiment agréable.

 

Trouver des alternatives

 

Voici un résumé des produits que l’on utilise ou que l’on a déjà essayé. Il y en a surement des dizaines d’autres, mais on préfère vous conseiller ce que l’on connait.

 

SE LAVER

 

  • Savon

Attention, il faut bien choisir son savon. Les savons industriels dessèchent la peau car la glycérine (qui hydrate naturellement la peau) issue de la réaction chimique de saponification est retirée.

Une fois que vous avez trouvé un savon artisanal et bio vous pouvez même l’utiliser pour vous laver le visage sans soucis !

De gauche à droite : Savon fait maison (Atelier Fais-le toi-même et sauves ta planète) – Savon bio & vegan, jus de carotte & nectar d’Agave (La savonnerie du nouveau monde) ~ 5 €
  • Shampoing, démêlant

Ce sont des savons solides qu’il suffit de mouiller et frotter sur ses cheveux quelques instants. Le shampoing et l’après-shampoing vous coûteront surement plus cher mais vous vous en servirez au moins 2 fois plus longtemps !

De gauche à droite : Shampoing démêlant naturel, vegan, pratiquement entièrement bio, sweetie au lait de riz (Pachamamaï) ~ 11 € – Shampoing bio sauge et argile jaune (Douce Nature) ~ 5 € – Shampoing naturel et vegan, pratiquement entièrement bio, cheveux sec, à l’orange (Lamazuna) (pas celui sur la photo) ~ 12,50 €
  • Dentifrice et brosse à dent

Quoi ? Un dentifrice solide ? Et si, ça existe, et c’est même génial !

Le dentifrice naturel à la menthe et sans fluor qu’on utilise dure aussi longtemps que deux tubes de dentifrice. Il est hyper pratique à transporter et la petite boite est rechargeable.

Mode d’emploi : humidifier légèrement la brosse à dent, frotter sur le petit galet puis se brosser les dents, le galet mousse légèrement.

On conseille ces brosses à dents car elles sont compostables.

Crystal dentifrice solide en boite rechargeable (Pachamamaï) ~ 9 € & Brosses à dents en bambou biodégradable, poils souples au charbon végétal (Smiloh 81) ~ 6 €
  • Coton-tige

Les cotons tiges classiques, indépendamment d’être un déchet, ne sont pas recommandés par bon nombre de médecins qui mettent en garde du risque d’enfoncer le cérumen au fond de l’oreille et de former des bouchons !

Il existe deux alternatives : on peut trouver des cure-oreilles réutilisables en inox en pharmacie ou plus écolo, en bambou.

Oriculi : Cure-oreille réutilisable en bambou (Lamazuna) ~ 4 €
  • Déodorant

Bicarbonate de soude ! A appliquer directement avec le doigts sous les aisselles. Ca neutralise les odeurs mais ça ne bloque pas la transpiration.

Il y a plus pratique, c’est pourquoi on complétera cet article dès que l’on aura testé de nouveaux déo solides.

Bicarbonate de soude en vrac ~ 3 €/kg

SE FAIRE BELLE ET PRENDRE SOIN DE SOI

  • Démaquillant

Pourquoi utiliser des cotons démaquillants jetables ? Les cotons réutilisables sont plus doux, plus agréables, plus gros, et aussi moins cher sur la durée.

Il suffit de le frotter sous l’eau après s’être démaquillée, de le laver rapidement au savon ou de le mettre à la machine quelque fois.

Comme démaquillant, j’utilise de l’huile de coco (désodorisée) c’est doux et ça n’assèche pas la peau.

Coton démaquillant réutilisable ~ 1 à 2 € par coton (souvent en lot)
  • Peigne à cheveux

Voici un peigne à cheveux qui, quand vous ne pouvez plus l’utiliser, se composte !

Avantages : il a les dents plus épaisses que les peignes habituels.

Peigne en bambou (Croll & Denecke) ~ 5 €
  • Crème

Je recommande cette crème, qui a une odeur délicieuse, pour les peaux plutôt sèches !

Beurre de cacao solide à l’huile de baobab et au frangipanier (Lamazuna) ~ 10 €
  • Eponge konjac

Fabriquée à partir de racine de konjac en poudre et d’eau, elle est très agréable au touché, exfolie en douceur et nettoie les pores.

Avant de s’en servir, il faut la passer sous l’eau (optionnel : mettre un peu de savon), puis la rincer et la pendre pour qu’elle sèche. A utiliser quotidiennement, elle dure plusieurs mois et se composte.

Eponge Konjac (Lamazuna) ~ 9 €
  • Règles : cup

LIBERATION ! La Cup a vraiment changé la manière dont je vis mes règles.

  • Bon pour les finances
  • Pas besoin de passer dans le rayon intime
  • Peut se garder pendant 12h
  • Dure 10 ans
  • Aucun produits chimiques, ni additifs
  • Paroi vaginale non asséchée
  • Plus aucune odeur
  • Allège le sac à main
  • Mieux connaitre son corps
  • Plus de collection de tampons
  • Toujours en avance sur l’heure

Au début ce n’est pas facile pour tout le monde de bien la placer, mais bon, mettre pour la première fois des tampons on ne va pas dire que c’était les doigts dans le nez !

(Je ne recommande pas la cup pour celles qui sont pas à l’aise avec leur partie intime).

Cupissima ~ 10 €

Se laisser guider

Béa Johnson – Zéro déchet

Guide de la Famille presque zéro déchet

 

Quels magasins ?

Ceci&Cela, 7 Rue Baour Lormian, 31000 Toulouse (prix réduits pour les produits Lamazuna et Pachamamaï).

Magasins bio.

Internet, sur les sites des marques conseillées dans l’article (mais il y a pleins d’autres marques surement super!)

 

 

N’oubliez pas que le zéro déchet est écologique certes, mais surtout économique !

 

Partages tes idées et expériences en commentaires, merci !

L&J

  1. Hey Lucie ! Pour se démaquiller l’huile de coco c’est top, surtout pour moi qui aime le mascara waterproof, je ne tire plus sur mes yeux !

    Pour le déodorant vous avez testé la pierre d’alun ? Et pour le shampoing solide tu t’en sors avec tes cheveux longs ?

    Ju

  2. Salut Juliette !
    L’huile de coco je viens d’essayer récemment et effectivement c’est une bonne alternative, je vais mettre à jour l’article 😉
    Pour le déo à la pierre d’alun il contient des sels d’aluminium, du coup par précaution je préfère éviter… Quant au shampoing solide, aucun soucis ! Certains moussent plus ou moins, mais le plus important est de bien réussir à se laver les racines donc pas de problème de ce côté là.
    Lucie